Crise du covid-19 : quel avenir pour la restauration ?

La crise du covid-19 a chamboulé le secteur de la restauration

Les restaurants et les bars sont fermés depuis plusieurs semaines et nous ne savons pas encore jusqu’à quand. Mais cette fermeture forcée ne concerne que l’activité de la restauration sur place. En effet, les établissements offrant des prestations à emporter ou en livraison peuvent rester ouverts à condition bien sûr de mettre en place les bonnes pratiques d’hygiène.

Il est donc possible pour les restaurants qui ne proposaient pas ces modes de consommations de ré-ouvrir en s’y mettant. Pourquoi ne pas profiter de cette crise pour essayer de développer ces 2 axes ? Pour se réinventer ? Et pour celles et ceux qui sont en phase de création d’entreprise, pour adapter leur concept ?

Comment rebondir ?

Bien sûr, ce n’est pas si simple ! 

Etape 1, la motivation devra être au rendez-vous. Ce n’est pas forcément évident en temps de crise… Il faudra trouver la force nécessaire en soi pour se renouveler, se réinventer et mettre en place de nouvelles idées.

Etape 2, il faudra relancer la machine : les approvisionnements, le personnel si nécessaire et la logistique.

Etape 3, il faudra communiquer car si votre clientèle ne sait pas que vous proposez ce nouveau service, cela ne sert à rien. Il sera important d’utiliser le bon support pour atteindre la bonne cible.

Le n°3700 de l’Hôtellerie-Restauration nous en livre un bon exemple avec le témoignage d’un couple de restaurateurs qui a reboosté son activité à emporter depuis le confinement. A lire en cliquant sur ce lien.

Une remise en question aussi pour les personnes en cours de création d’activité

Pour les entrepreneur·es en devenir, pas évident de rebondir en plein processus entrepreneurial. Mais regardons l’aspect positif : justement vous n’aviez pas encore ouvert donc tout est encore possible ! Vous avez encore l’opportunité d’adapter votre projet, voire de le changer radicalement, pour sortir votre épingle du jeu. Ou éventuellement de l’abandonner parce que vous ne vous sentez plus de vous lancer dans ce contexte.

Mobilisez vos forces, entraidez-vous et sollicitez votre clientèle

Trois étapes donc, et pas des moindres, mais vous pourriez être surpris·es par le résultat ! Les bonnes énergies en attirent souvent d’autres. Votre clientèle la plus fidèle sera certainement enchantée de vous retrouver, même si c’est seulement à emporter ou en livraison. Et je suis prête à parier qu’elle sera au rendez-vous pour passer commande, par gourmandise et par solidarité ! Après, le bouche-à-oreille fonctionnera parce que nous avons tous et toutes besoin de réconfort en ce moment et que vous, restaurateur·rices, faites partie de nos sources de bien-être !

Il y aura des interrogations évidemment, en particuliers sur la logistique à mettre en place, le potentiel réel d’une nouvelle offre, les nouvelles pratiques d’hygiène à adopter, la meilleure façon de communiquer ou encore le discours à tenir pour rassurer les client·es. Toutes ces questions constituent de nouveaux challenges et c’est là que l’entraide, la solidarité, la force du collectif, prennent tout leur sens. Echangez, interrogez vos confrères et consoeurs, regardez ce qui se fait autour de vous, l’inspiration est communicative !

Le rebond du food truck Puccia

J’ai un bon exemple à partager avec vous qui me vient d’une ancienne stagiaire que j’ai reçue en formation il y a quelques mois. La créatrice du food truck Puccia a mis en place un service de livraison à domicile sur commande pour continuer à travailler tant bien que mal pendant le confinement. Elle a complété son initiative par un volet solidaire en proposant à ses client·es de financer la production d’un menu à prix coûtant pour les personnes qui travaillent en ce moment. Elle complète par des actions de communication qui lui permettent de rester visible sur les réseaux et présente dans le coeur de ses client·es : une puccia offerte au 500ème like d’un post ou des partages de recettes. Si vous voulez vous inspirez de ce bel exemple de rebond entrepreneurial, c’est pas ici !

La restauration va se réinventer

Je suis persuadée que la restauration aura de beaux jours devant elle à l’issue de cette crise. La restauration rapide en particuliers semble être la mieux placée pour s’adapter rapidement. Mais il faudra redoubler de professionnalisme pour tirer son épingle du jeu. Il y a fort à parier que les consommateur·rices seront plus que jamais attentif·ves aux promesses et pratiques des enseignes dans lesquelles ils·elles se rendront. Il faudra soigner l’hygiène bien entendu mais aussi le concept pour attirer une clientèle devenue moins encline à manger à l’extérieur. Cette clientèle devra être choyée : l’accueil sera essentiel tout comme la communication pour faire passer les bons messages et la rassurer.

Cette crise révèle aussi à quel point une bonne gestion est importante dans une activité de restauration. Et on voit aussi à travers les exemples d’enseignes qui arrivent à rebondir en mettant en place de nouvelles choses pendant cette période et aussi pour préparer l’après, que le personnel représente une richesse essentielle pour les restaurants. Un enseignement qu’il serait sage de conserver sur le long terme : choyez votre personnel !

Se professionnaliser et se formez restent des priorités

En résumé, entreprendre dans la restauration était et restera un chemin passionnant. En maîtriser tous les aspects était et restera incontournable. Donc professionnalisez-vous ! Et formez-vous ! Chez MonPetitBusiness.com bien entendu 😉 avec notre formation Street Food et Coffee-shop/Salon de thé ou encore grâce à nos formations individuelles.

Voici un lien vers un article paru sur le site Snacking.fr : Les 10 challenges de la restauration rapide. C’est à mon avis un bon aperçu des enjeux pour la restauration rapide. Des enjeux qui représentent autant d’opportunités à saisir.

Entrepreneur·es, rien n’est fini, tout est à inventer !

24 avril 2020