Salon de thé : l’avant projet

Si vous souhaitez ouvrir un salon de thé : l’avant-projet peut être résumée comme « l’origine du projet ». L’objectif va être de formaliser votre idée de création de salon de thé et de la confronter avec la réalité (contraintes personnelles, connaissances et compétences, environnement) afin d’évaluer s’il est pertinent pour vous de poursuivre votre projet d’entreprise.

 

Lorsque l’on veut ouvrir un salon de thé, l’avant-projet comprend les étapes suivantes :

  • La formalisation de l’idée

  • La définition du projet personnel

  • L’adéquation homme(s)-projet

  • La mise en cohérence

 

Pour chacune des étapes, il est important de noter l’ensemble des points qui vous semblent pertinents : il vous sera en effet utile d’y revenir quand vous rédigerez votre plan d’affaire.

1/ La formalisation de l’idée

Cette étape consiste à définir en quelques lignes votre idée de création d’entreprise. Elle devra idéalement répondre aux questions « quoi, comment qui et où ». Par exemple : « Je souhaite créer un petit salon de thé de type « British » qui servirai une large gamme de thé et de spécialités anglaises. J’aimerais réaliser ce projet avec ma sœur et mon mari et réaliser moi-même la déco. Je voudrais que mon salon de thé soit situé dans le centre ville d’Albi. »

 

2/ La définition du projet personnel

Cette étape vise à  établir votre bilan personnel afin de déterminer vos objectifs, vos point forts et vos points faibles.

  • Quels sont les objectifs personnels poursuivis à travers votre projet ?  Autrement dit quelles sont vos motivations ? Est-ce que je veux créer mon salon de thé pour :

– avoir plus d’autonomie ?

– gagner plus d’argent ?

– avoir plus de contacts humains  ?

– travailler en famille ?

– etc,…

  • Quels sont  vos points forts et vos points faibles  pour mener à bien votre projet ?

– Connaissez-vous le milieu de la restauration, y avez-vous déjà travaillé ? Avez-vous une formation en pâtisserie ?

– Avez-vous des qualités relationnelles avérées ?

– Etes-vous un bon gestionnaire ? Avez-vous déjà eu une expérience de management ?

– Avez-vous une expérience familiale de gestion de commerce ?

Pour vous aider, vous pouvez consulter la fiche métier « salon de thé » fournie par l’AFE.

 

3/ L’adéquation homme(s)-projet

Maintenant que vous avez défini vos objectifs personnels, il est temps de se demander si votre idée peut réellement vous permettre de les atteindre. Par exemple, si vous souhaitez avoir plus de flexibilité horaire, êtes vous certain qu’un salon de thé vous permettra d’atteindre cet objectif ?

 

4/ La  mise en cohérence

C’est la dernière étape de l’avant-projet. Il  s’agit d’identifier, pour l’ensemble des points faibles définis plus haut, un moyen de les pallier. Il existe différents moyens de mettre son profil en cohérence avec son projet : se former, recruter des collaborateurs ou des associés ayant des compétences complémentaires aux vôtres, retarder le lancement du projet pour faire un stage, etc.

Par exemple si vous n’avez pas de connaissance dans le milieu de la restauration et que vous souhaitez servir des pâtisseries « maison », un congé de formation pour suivre un CAP cuisine ou pâtisserie peut être opportun. A ce sujet, vous pouvez lire notre article concernant la nécessité de détenir le CAP de pâtisserie.

Si vous n’avez aucune expérience de préparation de projet, les formations de Monpetitbusiness.com vous seront sûrement utiles.

 

A l’issue de l’avant-projet vous serez en mesure de dire clairement : quel est votre projet, en quoi il vous correspond, quels sont vos atouts pour le réussir et comment vous comptez mettre toutes les chances de votre côté.  Si la conclusion de cette étape est convaincante alors vous pouvez passez à la phase « projet » !

 

DECOUVREZ NOS FORMATIONS SALON DE THE / COFFEE SHOP
27 avril 2016
MonPetitBusiness.com est proposé par SunnySide SARL. © 2016 Crédit Photo ©mangostock; ©Viktor Pravdica; ©iceteastock; ©Yuri Arcurs; ©Aaron Amat- Fotolia.com